Welcome In Our World
Bon Niveau Requis

 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 

 Modern tale 姫の奥妙 ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Modern tale 姫の奥妙 ~   Lun 16 Mar - 16:00


    CHAPTERS OF MY LIFE


    • Movement # 1 ~ Prelude
    Il capo e il topolino : [ COMPLETE ]
    Pour le besoin d'un travail universitaire, An décide de s'intéresser à la mafia au lieu de se contenter des faits divers. Bonne ou mauvaise idée, seul, l'avenir peut le dire. Décidant d'arpenter The Gem en espérant rencontrer une prise intéressante, il se fait aider par le barman qui lui conseille de se diriger vers un homme. Est-ce un conseil d'ami ou une façon de pousser dans la gueule du loup ?

    Big Apple man vs little white snow : [ COMPLETE ]
    Un souvenir émerge lentement. Un rendez-vous décroché. Un dîner au casino, le Splendide. Une silhouette frêle se mêlant à une foule à laquelle elle n'appartient pas. Présente et éloignée de ces gens l'entourant, elle attend. Le pire ? Le meilleur ? Parcourant un chemin inconnu, Rin, An et une autre demoiselle s'entremêlent. Des identités croisées. Ce soir, qui se dévoilera réellement le premier monsieur Cordeiro ?

    Passing by : [ABORTED]

    • Movement # ~ Brotherlude
    It's so Wonderful ~ : [ COMPLETE ]
    Une pause avant la décision la plus importante de la vie d'An. Il deviendra elle. Le choix n'a pas été facile mais il a été fait. Pour le meilleur, c'est ce que l'asiatique espère. En attendant, en parler à Niko était une nécessité. Il y a autre chose qu'An aurait souhaité évoquer clairement mais les mots ne sont pas sortis.

    • Movement # 2 ~ Naissance de l'amoureuse ?

    Abracadabra : [ COMPLETE ]

    Event - séance photo 3 : [ COMPLETE ]

    See you after school : [ COMPLETE ]

    Venus and Mars [ COMPLETE ]

    • Movement # 3 ~ Step by step

    Innocent steps [ ON GOING ]

    LETTERS - FROM THE LOST DAYS

    Pour Niko


Dernière édition par An Sukieko le Dim 31 Jan - 22:03, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Dim 31 Mai - 21:42

• Un jour comme un autre…
Pourboire : 35$ - Avoir un look girly, ça peut aider parfois ~ -

" Dis moi où est La-Do-Ré ? "

Cette nuit, la lune joue à cache-cache avec les nuages. L'obscurité baigne les rues. Je ferme les yeux et je revois cette scène se dérouler sous mes yeux. Rien que du sang et ce voile blanc tâché. Du sang sur la plus pure des neiges. Ikebukuro. Le tabou d'une nuit qui n'aurait jamais du exister. Je ne comprends pas pourquoi elle était allée chercher cette souffrance. Je ne comprends pas ceux qui pardonnent. On pense qu'on peut oublier, qu'on peut pardonner. Les saints ou les fous sans doute mais les blessures restent toujours là. Elles ne s'effacent pas si facilement. Je me demande si maman a souffert en mourant. D'ailleurs, quand je suis passée à l'infirmerie la semaine dernière, j'ai discuté un peu avec notre infirmière. J'avais envie de parler à quelqu'un mais finalement, ce n'était pas une si bonne idée que ça. Comment dire ? Elle m'a conseillé d'aller voir un spécialiste. Un psychologue. J'y ai déjà songé mais suis-je malade à ce point ? Je ne sais pas trop. Peut-être que je finirais bien par trouver quelqu'un de bien à consulter dans cette ville...

Jam m'a encore envoyé un message pour qu'on se voit un soir dans la semaine. Pour prendre un verre. Je n'en ai pas très envie mais ça me ferait du bien. Je penses un peu trop en ce moment et je n'ai pas très envie de rentrer à la maison. Juste d'errer dans les rues ou travailler davantage au bar. Je suis payé au black mais peu importe. Y a rien de réglo dans cette ville après tout, non ? Je me demande si je vais chercher un petit boulot supplémentaire. Mais cela va prendre du temps sur mes cours. Je ne sais pas trop ce que je vais faire. Je pourrais trouver un petit boulot au journal... Ça me permettrait de rester... cohérent ? Je vais en parler à un de nos profs... Peut-être que ça va m'aider ou m'éclairer. Bon, je devrais aller me changer et rejoindre Miz'

______________________________________________________}

I want Love ~

(spoken)
All right, let's do this
One, two, three

I want a cup that overflows with love
Although it's not enough to fill my heart
I want a barrel full of love
Although I know it's not enough to fill my heart
I want a river full of love
But then I know the holes will still remain
I need an ocean full of love
Although I know the holes will still remain

And this Swiss-cheese heart knows
Only kindness can fill its holes
And love can dry my tears
As pain disappears

I need a miracle and not someone's charity
One drop of love from him
And my heart's in ecstasy
The high that is sending me
Is most likely ending me
I need a miracle and not someone's charity

Fill up my heart with love
Oh, you'd be amazed at how little I need from him
to feel complete here and now
Stirring within me
are these feelings I can't ignore
I need a miracle and that's what I'm hoping for

I need a miracle and not someone's charity
One drop of love from him
And my heart's in ecstasy
The high that is sending me
Is most likely ending me
I need a miracle and not someone's charity now
Oh, baby

Anybody's love but his will never fill this space within me
Now doctor, give me what I need to free my heart from misery

______________________________________________________}

Que reste-t-il de deux êtres qui se sont aimés ? Parfois des cendres. Parfois des fleurs. Parfois rien. Que restent-ils d'eux ? Moi. Mais pas seulement. Des foules de souvenirs. Une armée de mensonges et de silence. Alors que les premières neiges tombaient sur nous, les étoiles se mirent à danser. Pour le pire. Mais ce n'était pas moi, qu'elles attendaient.

Extrait d'un article du Mainichi newspapers
10 décembre 2009

Citation :
" Le corps d'une jeune femme a été retrouvé dans l'un des parcs d'Ikebukuro. Selon les déclarations du médecin légiste, le meurtrier aurait sectionné les jambes et les bras alors que sa victime était encore vivante. D'après les inspecteurs, elle rentrait chez elle mais aucun papier n'a été retrouvé. Il semblerait que l'assassin ait voulu garder l'identité de la jeune femme secrète. Les interrogatoires menés dans le quartier n'ont mené à rien de concluant. {....} Des témoins disent avoir aperçu deux berlines noires circuler dans le quartier avant l'heure du drame qui se situe aux environs de 1h30 du matin. Les motifs de ce crime restent pour le moment inconnu."

Un mois plus tard, l'affaire était classée. Des rumeurs prétendaient que Jirokichi Sukieko aurait usé de son pouvoir de procureur. Bien sur, ces dires sont infondés. Sur l'échafaud, nous avons échangé nos places.
N'est-ce pas ironique ?
Est-ce l'Enfer ou le Paradis qui m'attend au bout du tunnel ?
A moins que cette fois, ce n'était pas encore à mon tour. D'entrer en scène.
Hein... Papa ?
______________________________________________________}
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Mer 3 Juin - 1:33

Dona nobis pacem
et salva nos a hostibus
Salva nos, Deus


Tetsushi ~ Il était une fois notre oiseau...
Citation :
Eros ou un désir de vivre.
Thanatos ou l'obsession de la mort. De la destruction.
Les anges les connaissent bien. Leur corps sont emprisonnés dans leurs griffes. Qu'est-ce qu'une âme ravagée par Thanatos ? Peut elle guérir ? Combien d'anges ici bas ont vécu dans le silence et la souffrance ? Jusqu'à s'ôter la vie.
3 fois qu'il a essayé.
3 échecs.
Mauvaise volonté ?
Problème de sort ?
Aussi loin que mes souvenirs remontent, cette partie-là des Sukieko a toujours été entourée par l'ombre. Je n'aime pas parler de fatalité mais pourtant ici. Enfin je dirais qu'An en a fait les frais. Sa mère n'avait rien de sain et malgré ses brillantes études, elle a été tout de même suivie par un psychiatre.
D'ailleurs, son fils en a consulté un jusqu'à son entrée au lycée. Sur demande de sa grand-mère. Envahissante cette femme. Elle a toujours étouffé sa famille et semble en éprouver un étrange plaisir. De toute façon, elle a très mal vécu qu'An refuse un contrat avec une troupe. Le mariage était en réalité une façon de le punir. Il avait toutes ses chances en tant qu'onnagata. Bon cette facilité à endosser des rôles avait quelque chose d'inquiétant mais demandez à Eiki, son petit ami de l'époque, il en était subjugué. Les Sukieko sont éduqués pour être des gens de bonne famille et Anju a toujours réussi à endosser ce rôle de jeune fille de bonne naissance. Vous comprenez ? Il ne joue pas. Il est.


Billet trouvé dans le salon de la demeure familiale.
Citation :
" Les lys tachés de sang contemplent la neige. Les souvenirs tournoient dans le jardin de nos souvenirs. Laissez-moi saisir les clés de la rédemption.
Y."
Je me suis toujours demandé qui était ce " Y " . La vie voulut que je l'apprenne cette fameuse nuit d'hiver.
______________________________________________________}

Secret Game - voiceless

Come to me
We never be apart
The sun you see is me

No more pain
No memories remain
Now you can play with me

So love me now you are the one
I give you all the stars I see
The rain is gone no pain is here
My heart I beg you all your love

Come to me
We never be apart
The sun you see is me

No more pain
No memories remain
Now you can play
All the games with me

______________________________________________________}
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Sam 6 Juin - 23:57

{ Transient Son - Mum, Dad, Let me be a girl and love me ?

• Slice of life.
HOUROU MUSUKO - Shimura Takako
Wanna read it ?

Docteur M. Nokimaya
Citation :
Bien sur, j'ai eu le petit An Sukieko comme patient. Rapidement, j'ai pu déceler un problème dans sa façon d'être. Sa grand-mère se plaignait de la fréquence des tenues féminines portées. Au fil de nos rendez-vous, je me suis simplement aperçu qu'il niait totalement son corps masculin. Qu'il était incapable de se voir réellement en tant qu'homme. Les facteurs familiaux peuvent expliquer cela, dire qu'il s'agit d'une sorte de conditionnement mais en réalité le comportement de ses parents n'a fait qu'accentuer ce qu'il ressentait déjà. Voyez-vous, il est indéniable que le fait de naître avec une identité de genre en opposition radicale avec le sexe indiqué par son corps est un handicap grave, et que, trop souvent encore, ce handicap mène au suicide. Chose qu'il a déjà cherché à accomplir par trois fois.

Alors qu'il entrait au lycée, j'ai préconisé une opération pour remédier à ce problème mais sa famille s'y est fermement opposée si bien qu'An n'en a jamais rien su. Il était en pleine puberté et avec la prise d'hormones, la transformation de son corps aurait été rapide et des chirurgiens très compétents lui auraient permis d'achever cette modification d'enveloppe corporelle. Je suis très déçu par ce comportement familial. Nous pouvons tous observer une personne réussir sa transition et trouver sa place dans la société, à savoir qu'une personne transsexuelle qui s'assume est simplement fidèle à elle-même et que le fait qu'elle cesse de porter un masque pour satisfaire les autres lui permet de mener une vie féconde et souvent de trouver le bonheur.

Savez-vous combien de masques An a porté depuis ses 13 ans ? Très exactement plus d'une trentaine et tous de sexe féminin. Je lui avais demandé de tenir une sorte de journal de bord relatant chaque création de personnage. Cette volonté de devenir une autre personne, une personne totalement différente de ce que la nature lui avait donné, m'avait fait longuement réfléchir. Son choix de devenir un onnagata n'était qu'une fuite en avant pour essayer de trouver un peu de repos. Tout comme son travail d'escort qui malgré tout lui a fait beaucoup de mal. Sa famille l'enfermait dans un cercle vicieux lui faisant intégrer la notion d'erreur. "Docteur, je n'aurai pas du exister, je ne suis qu'une erreur.". J'ai souvent entendu cette phrase. Je sais qu'il s'est toujours montré souriant à l'extérieur mais entre ce qu'une personne vous montre et ce qu'elle ressent, il y a parfois un fossé. Pour son épanouissement, je conseillerai vivement une opération. Bien sur, il lui faut le soutien d'au moins une personne pour l'aider à traverser ce moment, car ce n'est pas anodin. C'est un geste visant à guérir son âme et son corps. De vous à moi, je serais ravi de croiser ce patient et de me dire qu'il est devenu une bien jolie jeune femme !
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Mar 16 Juin - 21:02

{ Cure my complex ~ 

Citation :
M. Sukieko,

Je vous confirme avoir reçu l'acompte pour votre opération.
Je vous envoie avec cette confirmation, toutes les informations que
vous m'avez demandé au sujet des différents hôtels dans votre budget et des possibilités de logements longue durée.
J'ai été aussi très étonné que vous connaissiez Lee Jaemin. Je dois dire que c'est grâce à ses compliments à votre égard, que j'ai accepté notre arrangement.

Dr. Park Yon-Ha

‹ Doc, you have the God hands.

______________________________________________________}

I Wonder Why My Favorite Boy Leaves Me In The Rain - The Marshmallow Kisses

On a rainy day
I m wondering why
I wonder when the sun will shine
I wonder why you turn me down
In the rain
I cry
I cry

On a dreamy day
I m drifting around
I chase your footprints everywhere
I'll be ready to lose my breath
When you come along my way

My heart floats in the wind
I wish I could have wings
I fly back to the dreamy land
To kiss my favorite boy again
Then I'll let you say goodbye

Bye bye

______________________________________________________}
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Dim 28 Juin - 19:00

Dis-moi si tu avais été en vie qu'aurais-tu fait ?
Comment aurais-tu appelé cet enfant ?
Qui en était le père ? Un homme marié ? Celui d'une nuit ?
Crois-tu que nous aurions pu échanger nos vies ?
Tu avais ce que je n'avais pas. Tu avais ce que la Vie m'avait refusé.
Jalousie ? Oui, j'en avais sûrement quand j'ai appris ton existence mais ce sentiment avait rapidement disparu pour faire place à de la résignation.
Ne me pardonne pas, Yumeko. J'aurai tué pour être toi.

______________________________________________________}

I’ll just pretend you don’t exist on this world

I’m a human too, don’t you think I would feel guilty ?


My memories are vague, I can’t remember how you look like

You and me.
End and start.
Girl and boy.
Blood-related.

Il y en avait un de trop.
Et ce fut toi.


Dernière édition par An Mcgee's le Mar 1 Sep - 0:21, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Mar 1 Sep - 0:12

THE TRUTH...

Le pêché de nos pères.


Précepte n°1 : Le nettoyage n'est pas un crime. Juste donner une autre teinte à son histoire.

His voice.
Dizzy mind.
Memories.
I can't breathe.

"- Tu sais, An.... Dans la vie, il y a toutes sortes d'erreurs. Celles que l'on peut corriger, celles avec lesquelles on peut vivre en paix et celles qui doivent être supprimées. Effacer ce qui gêne n'est pas un crime, juste une façon de faire le ménage dans son passé."

À son regard, je compris qu'il était déjà loin réfléchissant à son futur nettoyage. En silence, il quitta le salon me laissant seul à mes interrogations. Il y avait les erreurs de parcours et les erreurs de la Nature. Si je comprenais bien son raisonnement, ce n'était pas un mal de supprimer certaines erreurs de parcours. Mes paupières se fermèrent. Des images défilèrent telles des flashs dans mon esprit. De la haine s'infiltrait dans mon coeur. Son rythme s'accélérait. Prêt à exploser. Peut-on se sentir vivant au travers du désir de la mort de quelqu'un ?


There’s a weird rumor that a girl vanished with a scream at night a few days ago...



    [ Say さようなら to your old self ]


    Elle était née en janvier. La même année que moi. Elle était déjà au monde quand je naissais en décembre. Sa mère n'était qu'une employée banale. Une engagée davantage pour son physique que pour ses diplômes. Nous avons passé nos enfances sans connaître l'existence de l'autre. Elle m'enviait. Je la détestais. Elle détestait notre père. J'implorais le pardon de ma mère.
    Et lui ? Il ne souhaitait qu'une chose. Se débarrasser de cette présence qui devenait de plus en plus encombrante chaque jour. A vrai dire, si elle n'était pas allée aussi loin...



Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Dim 25 Oct - 17:20

LA PETITE HISTOIRE DU PAPILLON








    [ AGEHA ]


    Why :
    * Symbole de la métamorphose et de la transformation vers ce qu'il y a de plus élevé. Il nous enseigne à transformer consciemment nos vies, à créer de nouvelles conditions dans la réalité et à laisser les désirs se réaliser. Âme débarrassée de son enveloppe charnelle.

    *Légèreté et inconstance. Au Japon c'est un emblème de la femme. Deux papillons représentent le symbole du bonheur conjugal. Il intéresse pour ses métamorphoses : la chrysalide contient les possibilités de l'être. Symbole de renaissance. Association à la flamme.

    Swallow(tail) butterfly : Large, colorful butterflies which form the family Papilionidae.

    Ageha : Japanese term for Swallowtail butterfly

    スワロウテイル - Swallow(tail) butterfly : A 1996 movie by Japanese film director Shunji Iwai, starring Hiroshi Mikami, Chara and Ayumi Ito.
    Citation :
    Once upon a time, when the yen was the most powerful force in the world, the city overflowed with immigrants, like a gold rush boom town. They came in search of yen, snatching up yen. And the immigrants called the city Yentown. But the Japanese hated that name. So they referred to those yen thieves as Yentowns. It's a bit puzzling, but "Yentown" meant both the city and the outcasts. If they worked hard, earned a pocketful of yen, and returned home, they were rich men. It sounds like a fairy tale, but it was a paradise of yen, "Yentown". And this is the story of Yentowns in Yentown.
    ~> CLICK



Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Ven 30 Oct - 23:42


    [ Daddy name is the best ~ - Stupid お見合い !! ]



    30 Oct. 09

    Après des péripéties et des longueurs judiciaires, j'ai enfin pu me débarrasser du nom de Richard. Tout ce n'est pas passé sans peine. Ma grand-mère y était tout d'abord opposée même si nous ne vivions plus ensemble depuis un an. J'étais à peu près sur qu'il avait refait sa vie et j'avais envie de refaire la mienne.
    Cette relation forcée fut un cuisant échec et j'espère qu'elle servira de leçon à ma grand-mère qui devrait abandonner les omiai. On gagnerait du temps et on économiserait de l'énergie. Enfin heureusement que je suis à New-York 2. Au moins, je suis là et il lui est impossible de préparer des mariages arrangée. Mais si je reste au Japon plus d'un mois, je ne pourrais sûrement pas y couper. Pourquoi cette méthode reste-t-elle encore si populaire de nos jours ?!
    Ah oui parce qu'un bon parti doit :
    - Avoir une bonne situation financière
    - Être en bonne santé
    - Avoir des projets - l'ambition est une chose très importante -
    L'amour va en l'encontre de la position sociale. La beauté et les qualités comme gentil, drôle etc ne viennent qu'en dernière position. Enfin dans mon malheur, j'ai échappé au pire. Le mariage entre cousins éloignés. C'était sa dernière carte après tout. Maintenant, il va falloir que je fasse changer tous mes papiers...
    Je ne me marierais plus JAMAIS - surtout pour satisfaire ma famille -.



Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Ven 6 Nov - 1:01


    [ YUMEKO ]



    Dear Yumeko.

    L'hiver approche. Depuis combien de temps es-tu morte ? Je ne sais plus. J'arrête de compter. Cet instant reste simplement figer dans mon esprit. Ma chère demi-soeur. Peut-être que je devrais pleurer. Prier pour implorer le pardon mais pour cela, il faudrait que je crois. Comment le pourrais-je quand je regarde en arrière ? Ce goût amer glisse dans ma gorge. Une immense satisfaction me possède quand je pense à ta mort. Tu ne voulais pas d'une famille. Tu voulais juste l'argent de mon père. Ou peut-être devrais-je dire de notre père. Besoin d'argent pour avorter ou élever l'enfant que tu avais en toi. Tu pensais que recourir aux chantages t'aiderait. Dans un sens, oui. À atteindre plus rapidement la mort.

    Te rappelles-tu de la peur qui était peinte sur ton visage ? Tu aurais du apprendre à mieux connaître notre père. Plus tôt que de juste écouter ta mère. Elle était aigrie et comme toute femme qui c'était fait son cinéma. Que son jackpot allait quitter sa femme pour une office lady. Avait-elle oublié que les bonnes familles n'aimaient pas ce genre d'alliance ? Avait-elle réellement compris qu'il était ? Il n'aurait jamais sacrifié sa carrière et sa situation pour une simple employé. Seule, la lumière l'attirait. La force d'un être.

    Tu ne te réveilleras plus. Mes cauchemars ont cessé depuis ce jour.
    Je suis enfin libre et il parait que chaque hiver, l'Esprit du silence vient fleurir ta stèle.
    Je suis complice de cette tragédie banale. Rassure-toi, je le vis bien.

    C'est un autre problème.




Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Mer 11 Nov - 0:03


    [ High School life - 高等学校 ]


    un certain 2 avril

    Le premier jour de la rentrée était passé. Nous avions déjà tous retrouvé nos dortoirs et nos chers professeurs. Du travail nous attendait aussi. Adieu la paix... En réalité, nous aimions tous la rentrée -sauf ceux qui avaient passé d'excellentes vacances à l'étranger et qui n'avaient aucunement envie de revenir au Japon. Pendant quasiment un an, nous étions loin de nos familles. La tranquillité en somme. Bien sur, il fallait obéir aux règles de l'établissement mais ce n'était pas grand chose. Cette année-là, je rentrais dans ma 11e année. Il fallait penser à se préparer pour les concours qui nous attendait l'année prochaine et rien que de songer à ce fichu examen, j'avais le cafard. La 12e année, une grande université. Notre chemin paraissait déjà tracé et gare à celui qui décevait ses parents. On était pas dans l'une des meilleures écoles privées pour s'amuser. A moitié avachi sur ma table de cours, je ruminais copieusement. Le cours de mathématiques s'était achevé et j'avais envie de me liquéfier pour disparaître. Qui plus est, j'avais toujours eu une aversion pour cette matière. Heureusement, la journée était finie. Des formules s'entremêlaient dans ma tête. Je mélangeais tout ce que l'on venait d'apprendre.

    "- Pourquoi tu fais cette tête-là ? T'as vu, on a la même classe que l'année dernière !"

    La voix joyeuse de Misao. Franchement, j'aurai adoré avoir son enthousiasme. Doucement, je me retournais pour jeter un coup d'oeil à la classe. Hélas, les mêmes garçons que durant ma 10e année - le seul avantage était que nous n'avions pas besoin d'apprendre de nouveaux prénoms. Sans vraiment le réaliser, mes yeux se posèrent sur lui. Peut-être que ma grande plus cause de désespoir n'était pas les futurs devoirs mais bien lui. Misao me secoua gentiment. Je pensais que les vacances m'auraient permis de me débarrasser de cette satanée attirance. Que j'éprouvais accessoirement pour notre chef de classe - qui devait donc se montrer un exemple de travail et de moral. Enfin entre devoir et l'être... Bref autant dire qu'il y avait comme un fossé entre nous. Avoir eu le droit de jouer Blanche-Neige parce que j'étais le garçon le plus androgyne de notre groupe ne me propulsait pas au rang d'être fréquentable. Un garçon travesti reste avant tout un travesti. Enfin ça les avait bien amusé de me voir comme ça. Un soupir s'échappa de mes lèvres. Tsugito. Sportif. Intelligent. Cultivé. Mais pour le sourire, il fallait repasser. Doucement, je vis sa silhouette se tourner vers nous. Sans réfléchir, je bondis de mon siège attrapant la main de Misao au passage. C'était stupide. Totalement idiot. D'ailleurs, une fois dehors, mon ami me le fit remarquer.

    " - Tu sais que ça va faire encore plus grillé, si tu continues ?"
    " - C'est pas le moment de m'enfoncer !"

    Nous étions dans le hall -oui, les rois de la discrétion. A aucun moment, je n'avais souhaité me retourner. Il n'était pas du genre à suivre les gens. Au contraire, je le voyais bien hausser vaguement un sourcil se disant que nous ne valions pas son intérêt. Il faut dire que Misao et moi étions loin du top de la classe. J'étais bon en langue, en histoire et en art mais sorti de là, je nageais tant bien que mal pour ne pas couler. Au contraire, mon ami était bon en sciences, en économie et en sport. Résultat, nous nous entraidions pour survivre -la guerre psychologique faisait des ravages chaque année. Nous partagions la même chambre depuis un an et tout se passait merveilleusement bien. Sauf quand Misao décidait de me prendre pour son cobaye.

    " - Non mais c'est pas une honte d'avoir un faible pour Tsugito... Tu devrais aller lui dire ! Tu sais une confession !"
    " - Tu veux que je me fasse bouffer ?!"

    Notre délégué vénéré n'avait pas une excellente réputation -un peu hargneux et spécialiste des vengeances sournoises- et je n'avais pas envie qu'il prenne mes paroles comme une blague de mauvais goût. Sans compter qu'une confession dans une école de garçons relevait du scandale. Cependant à peine, avais-je fini de parler qu'un toussotement se fit entendre derrière nous. Lentement, forcément inquiets, nos visages se tournèrent. Tsugito nous fixait les bras croisés. J'hésitais à demander s'il avait tout entendu préférant me dire que non. C'est beau de se mentir. Ça n'avance pas à grand chose mais au moins on se fait plaisir. On se rassure. Sans ciller, il tendit sa main dans laquelle se trouvait un de mes stylos. J'avais du l'oublier sur la table dans ma précipitation.

    " - Ton crayon, An."

    Ah oui, c'était un spécialiste pour économiser ses mots. Je le pris rapidement en le remerciant. Je n'avais pas envie de faire face à des remarques. Sans attendre, les joues un peu rouges, j'étais parti en direction de notre chambre.

    Je ne le savais pas encore mais cette année-là - année pendant laquelle j'ai étrangement eu la chance de jouer la Belle au bois dormant-, l'amour était venu cogner à ma porte d'une drôle de façon.

    -------------------------------

    Phrase du jour prononcée par Misao :
    "Tu sais, An... Si tu portais un uniforme de fille, tout le monde croirait que tu es une fille perdue dans une école de garçons !"
    Les amis... Il n'y a que ça de vrai, n'est-ce pas ?
    Enfin, c'est peut-être pour ça que ces idiots ont jugé bon de m'offrir un sailor fuku à la fin de la première période.



Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Jeu 12 Nov - 20:05

GENEALOGIE - Mother side


Da Kitajima [北島] - [ お祖母さん & お祖父さん ]


    Honoka [ほのか] : 78 ans. Grand-mère. Chef de famille, ancienne actrice de Kabuki. Elle se destinait à être geisha mais durant son apprentissage de maiko, elle eut comme une sorte de révélation. Cependant, elle a éduqué sa fille et ses petites-filles selon le principe des geisha. Force et délicatesse.


    Osamu [治] : 75 ans. Grand-père. Force tranquille et petit homme discret. Excellent tailleur connu pour la qualité de ses kimonos ainsi que de ses hakama. Il a longtemps cousu des tenues pour des acteurs de théâtre Nô. Les troupes lui passent encore commande mais ce sont ses apprentis qui s'en occupent maintenant.

[ 伯父さん & お母さん & 伯母さん ]


    Akio [ 昭夫 ] : Oncle. 48 ans. Il vit entre Tokyo et les Etats-Unis. Considéré comme le marginal de la famille à cause de son mode de vie très libéré. Les mauvaises langues prétendent qu'il a influencé An. Il vit avec un autre homme depuis 10 ans. Il s'est comporté comme un père pour An, l'aidant durant la période où il avait fugué.


    Miharu [ 未春] : Mère. Décédée à 32 ans alors qu'An était enfant. Elle avait suivi de longues études pour faire plaisir à sa mère mais elle aurait aimé être fleuriste. Jugée étrange de par le comportement qu'elle avait envers son enfant. La maîtresse avait abandonné les remarques. Cela ne servait à rien.


    Natsumi [ 夏身] : Tante. 44 ans. Mariée à Dazai Uryu [太宰治 雨竜]. Elle a abandonné sa carrière de journaliste de mode et a ouvert une galerie d'art dédiée uniquement à la sculpture. Trois enfants : deux garçons et une fille. Le cadet a le même âge qu'An. Quelques problèmes avec An qu'elle a eu du mal à accepter. Les tensions sont retombées depuis peu.

[ いとこ ]

SOON


Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:54, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Mar 17 Nov - 22:19


    [ Rocksteady ]



    Be your own big boss. Get yours,
    with your mind on the money like you're the pit boss.
    Go independent, be your own self-defendant.
    Like a knee repentant, the rules can be bended.
    No fool can be mended, it's a torn sickness.
    No need to prove yourself to a born witness.
    Look in the mirror, kid.
    You're a wonder like the pyramids.
    Industry, the stink of it,
    Ain't you f*ckin' sick of it? Idleness?
    It's a sin, yes. Clean up your 'window'
    of opportunity like Windex.
    You know, it's like incest to 'f*ck yourself' over.
    Self-hate is alcohol...
    you're drunk or you're sober.

    Tablo's words.




Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Ven 20 Nov - 19:38

    C A N D Y M A N - I hate him...
    .





    His smile is sweet as candy
    and makes me forget to breathe
    How many times, how many times
    must I fall for him really?
    His fantastic manner
    and that humorous sense
    How many times, how many times
    Will I fall for him, really, why?

    Don’t knock me
    I hate hate guys your type
    I know that you’re the type that’ll leave
    once you get what you want.
    The same style
    the same story
    It seeps in sweetly
    only to turn into poison
    his little little lies

    Your weapon of choice is the
    dolla dolla bill yo
    I hate your overly sweet honey dripped words
    I thought there would be no way
    You would get to me
    But suddenly I’m chasing you
    All the women on their knees
    in front of you, dressed up and exhausted
    So what? I’m okay with that
    I’ve fallen so no matter what you do
    I love it all
    Spoiler:
     




Dernière édition par An Sukieko le Sam 12 Déc - 0:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Mar 24 Nov - 2:35


    [ Eiki ]



    Nineteen.


    Bientôt 20. Le compte à rebours était lancé. J'appréhendais d'arriver à cette âge. Être adulte. Où était mon enfance ? Où était l'innocence ? La vérité ? Tout n'était que mensonge quotidien. Violence ordinaire. Pas cette violence physique qui marquait le corps. Cette violence verbale qui s'engouffrait peu à peu en moi. Cela faisait 2 ans que je n'adressais plus la parole à mon père. Nous faisions les morts préférant ignorer nos existences respectives. Je n'étais pas heureux mais j'essayais de trouver un brin de repos. J'enviais les gens qui me parlaient de leur famille. La chaleur d'un foyer était quelque chose que je ne connaissais plus. C'était probablement pour cette raison que j'avais commencé l'escort. Pour avoir la sensation d'appartenir à une famille. Les sentiments étaient souvent bien plus forts que les liens du sang.

    Je l'avais rencontré un peu par hasard. Il n'était que le fils d'un client et devait me voir comme une sorte de concurrence pour sa mère. Mais la plupart des hommes qui venaient se trouvaient dans une impasse conjugale. Ils nous racontaient leurs soucis, venaient s'amuser pour échapper à leur foyer. Je lui avais proposé de venir pour se rendre compte. Il vint une fois, puis deux, puis trois. Eiki n'avait peur de rien. Le regard des autres ne l'effrayait pas. Il avait tout ce qui me manquait. Le vide que je possédais, il le remplissait. Je n'aurai jamais osé lui proposer de sortir avec moi. Mais il avait pris les devants. Il me répétait en souriant qu'il ne fallait pas se soucier des autres. Des préjugés. De nos moules confortables. Le mien était bien trop étroit pour que je puisse m'épanouir.

    Il était du genre à tomber amoureux d'une âme avant de penser au genre. Il clamait que ceux qui ne voyaient pas au-delà de l'enveloppe était vide. Il était comme une forteresse qui narguait ses assaillants. Aucun homme ne m'avait réellement impressionné à ce point. Peut-être qu'aucun autre n'y arriverait. Sa force, sa franchise, sa malice. Pendant 6 mois, je me surpris à être entouré d'une diabolique douceur. Avancer ne me faisait plus peur et ce moi terriblement fataliste, sombre, commençait à disparaître petit à petit. Cette étoile si chère à mon coeur me réchauffait, pansait chacune de mes blessures.

    Mais elle me l'a pris. Un poignard dans nos deux coeurs. Maintenant il ne souffre plus. Il repose pour l'éternité sur cette île qu'il aime tant. Maintenant je ne pleure plus quand je regarde les photos. Je souris doucement.




Dernière édition par An Sukieko le Ven 11 Déc - 23:54, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Mar 8 Déc - 22:27

    L O N E L Y - in gorgeous
    .





    At twelve I run out
    And kick the door
    My glass shoe breaks
    And my dress has ripped

    You're disgusted, aren't you?
    You don't even come after me
    My tears overflow and I can't run anymore

    This might be jealousy...it's sad...!!

    "Lonely in Gorgeous" Yeah...
    Party night...I'm Breaking my heart
    I want you to find me right now and hold me tight

    The headlights shine
    ...where are you Bad boy?
    Wipe away my tears with the scarf of love
    I can't see anything

    I want to gather stardust
    And throw it at you
    Why do you even bother?
    You only love yourself...

    This might be a lost love...are you serious...?!

    "Lonely in Gorgeous" Yeah...
    Party time...I can't bury it
    When you aren't here the world is empty

    I want to see the next part of my dream
    "I miss you Bad boy"
    Don't lock me up inside excitement
    I'll break
    Spoiler:
     
Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Sam 12 Déc - 2:58











    [ WHAT'S UP FOX ? ]




    • Elite agency
    Sans compter que j'ai perdu certaines de mes affaires, j'ai eu droit à un Niko en colère. Je me doutais bien qu'il y avait de quelque chose de louche, rien qu'au premier message reçu mais je ne pensais pas que c'était si grave que ça. J'ai essayé de le rassurer, de dire que c'était rien ( en plus, je suis vivante !) mais comment dire son humeur n'a pas changé pour autant. Evidemment, je me suis bien gardée de lui dire que j'y étais allée pour voir Edward Cordeiro. Il aurait été fou pour le coup. Je me demande s'il me renverrait au Japon, s'il savait que je l'ai vu au Splendide et que je lui ai parlé au The Gem. Hm mais en même temps, Miguel ne correspond pas au standard du mec fréquentable et pourtant, ils ont été ensemble ? Donc j'ai bien le droit de fréquenter ce fichu womanizer, non ? (Bon, ok, il représente tout ce que je déteste... Est-ce que je fais une seconde crise d'adolescence ?) Je suppose qu'il a peur et veut me protéger. Bon évidemment si mes affaires avaient pas disparu, j'aurai pu mieux m'en tirer. Genre tu vois, tout va bien, je gère. D'ailleurs, j'ai posté une petite annonce dans le journal. Au cas où. Je rêve mais on sait jamaiiiiis ! Et puis sérieusement, que faire d'un téléphone tout en japonais ? Enfin sinon, la séance photo n'a pas été drôle. Rien que pour ça, si un truc dans le genre se représente, je n'irais pas.

    • Déménagement
    J'y ai pensé en cherchant un boulot et puis ce qui s'est passé avec Niko et Miguel m'a confirmé dans mon choix. Je veux dire, je veux que Niko prenne du temps pour lui, pour se reconstruire, avoir une vie qui lui convienne aussi davantage. Bien sur, c'est aussi un peu à cause de ce teddy bear que j'ai réalisé que j'avais envie de me donner une seconde chance d'une certaine façon. Partager un bout de chemin avec quelqu'un. Même si j'ai peur, je ne peux pas me cacher éternellement. Enfin, j'ai trouvé un appartement à un prix intéressant. Le quartier est aussi très bien et puis les logeurs -enfin le père et le second fils - sont adorables. Je pense que si j'ai un problème nécessitant de la force masculine, je pourrais leur demander, non ?

    • Teddy
    Je suis sous le charme mais je ne m'emballerais pas. Je ne veux pas être bercée d'illusion. Si quelque chose se passe alors j'aviserai. Mais bon il est d'un monde différemment du mien même si on peut être un King Teddy et dégager une sorte de solitude. Normalement, les teddy nous rassurent, on les serre contre nous... J'ai envie de faire la même chose de temps en temps. Le prendre dans mes bras, le rassurer... Mais a-t-il envie de briser sa solitude ? Est-ce que je ne me trompe pas ? Je me sens stupide d'avoir autant fait pour douter encore. D'un autre côté, j'aimerai savoir ce qu'il a compris, ce qu'il pense. Peut-être qu'en l'attirant avec du miel ou du sucre, je pourrais le piéger... Mais est-ce que j'ai envie d'être croquée et puis jetée ? Non. Peut-être que je devrais me contenter de regarder Teddy de loin. Juste pour échapper à ses yeux.



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Sam 12 Déc - 15:04


    [ MY BOSS , MY HERO ]




    Dernièrement, j'ai rencontré mon boss : Maximilian Parrish. J'avais rendez-vous pour mon entretien ! J'ai été très étonnée par le nombre de gardiens au club, il ne plaisante pas avec la sécurité mais tout le monde m'a paru très gentil. Par contre l'endroit est vraiment immense. C'est impressionnant quand on arrive la première fois. Un jeune homme m'a conduite auprès de monsieur Parrish. Le premier contact m'a surprise. Sur le coup, j'ai été un peu embarrassée qu'il me demande si j'étais une fille ou un garçon. Mais bon, j'ai saisi l'occasion pour dire la vérité. Autant être honnête avec son patron, non ? Ensuite, nous avons parlé des tests que j'allais passer, j'ai signé des papiers et puis j'ai du passer ma première épreuve. C'était simple, il suffisait de tenir compagnie à un client. Nous avons parlé un peu au NS puis nous sommes partis dans un club pour aller boire un verre. Nous étions suivis par Maximilian. C'était bizarre, j'avais l'impression d'être suivi par un flic ! Mon client était un ancien barman alors, il m'a conseillé. Il m'a parlé de son divorce, de l'impression d'être pathétique parce qu'il recherchait de la compagnie et venait au club. Je ne pense pas que ça le soit. On a tous besoin d'une oreille et parfois, on préfère parler à une personne qui est inconnue pour éviter d'être jugé. C'est plus rassurant. Je l'ai rassuré et il m'a posé quelques questions sur moi. Nous avons fini par parler du Japon et il m'a proposé d'aller voir une expo avec lui. La soirée a passé rapidement et quand nous sommes sortis Max m'attendait.

    Retour au club et je me suis faite accoster par un jeune charmant. Song Jun. Le genre un peu trop charmant pour être réel. Mais Max m'avait dit que je rencontrerais un autre client et j'avais à peine mis les pieds dans le NS qu'il est venu me parler. C'était un peu trop étrange. Nous avons discuté et j'ai fini par être sure que Maxmilian était derrière tout ça. Bon, je suis allée me plaindre. C'était vraiment cruel de sa part ! C'était comme être devant... devant des wagashi ou des manju et ne pas pouvoir en manger. Enfiiin j'ai discuté avec Song Jun. Il m'a demandé pourquoi j'avais choisi ce métier.. Je lui ai expliqué et il m'a avoué qu'il était là pour me tester, que monsieur Parrish faisait ça pour voir le sérieux de ses employés. Il m'a aussi parlé de lui, qu'il était infirmier, qu'il était seul depuis deux ans... J'ai eu droit à ma note et comme il fallait un baiser pour avoir droit à un 5, j'ai trouvé un moyen détourné de le décrocher. C'était vraiment une excellente soirée, il a été adorable et apparemment le barman était surpris qu'il me demande mon numéro de téléphone - si j'ai bien compris, il n'est pas ce style d'homme. Il m'a avoué que je lui plaisais et Max m'a demandé de ne pas lui briser le coeur. En attendant, je devrais dîner avec lui un soir, il cuisine... J'ai toujours eu un faible pour les hommes qui cuisinent plus que pour ceux qui appellent le traiteur ou emmènent au restaurant.

    He was a sweet boy <3

    Sinon je suis engagée et je suis sure que le boss aime la volaille ! Et et, je suis fière de moi, je n'ai pas pensé à Teddy, une seule fois ! Ce serait pas très professionnel de penser à lui alors que je dois m'occuper d'un client...



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Ven 15 Jan - 1:23


    [ HOLIDAYS ]




    Je suis rentrée depuis quelques jours et j'ai déjà envie de repartir. Ces vacances en famille m'ont faite du bien. Le 25 décembre, ma cousine avait organisé une soirée surprise pour mon anniversaire. Ça y est, 23 ans. Ça me fait tout drôle d'écrire ça. Enfin il y avait des amis du lycée, deux de mes profs et d'autres personnes que j'ai sincèrement apprécié. La fête a duré jusqu'à 5h du matin mais heureusement, tout avait été prévu. Mon premier anniversaire en tant que fille m'a plue. Les garçons n'ont pas paru choqué... Au contraire, ça leur semblait plus naturel comme ça. Comme quoi, je me demande pourquoi j'ai autant attendu, hein ?! Au final, on a bu, parlé, dansé, pris des photos et fait des jeux débiles...
    J'ai reçu des paires de chaussures, du maquillage, des kanzashis et des peluches pandas !

    Sinon, un autre moment important, le nouvel An ! C'était en famille pour le coup. Nous avons beaucoup parlé de nos projets et puis nous sommes allés au temple. Mon grand-père était tout content car pour une fois, nous étions très unis. En plus papa était là ! Nous sommes allés tous les deux sur la tombe de maman. Le jour suivant, l'une des troupes avec laquelle il avait travaillé tenait une représentation. Misao était là aussi et je me suis bien amusée. Après la pièce, avec mon cousin, ma cousine et Misao nous nous sommes rendus dans un club pour danser puis nous avons fini la nuit au karaoké (très mauvaise idée). J'ai eu très mal à la tête au réveil... Trop bu, je crois...

    Le reste du temps a été très calme. J'ai fait du shopping avec ma cousine, j'ai du aussi l'accompagner à plusieurs rencontres organisées - très ennuyeuses- ( Je dois donner les truffes au thé matcha à mon boss d'ailleurs et la surprise à petite poisson... ) et puis je me suis ressourcée. J'ai profité de mon grand-père et de la neige pour rester à la résidence. Qui plus est, Papa est passé plusieurs fois. Enfin pour la première fois, j'étais détendue à la maison. Je me suis sentie bien. Quand j'ai du prendre l'avion pour revenir à NY2... Ce fut difficile...

    Allez, vivement les prochaines vacances ! Sans le froid cette fois-ci !



Revenir en haut Aller en bas
avatarInvité
Invité



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   Dim 7 Fév - 3:16

INNERVOICE
    [ FEAR ]




    « Fear is talking
    In my head consulting
    But my innervoice says
    That I'm falling, I'm falling.
    Could you be the pillow
    That solves this problem ?

    Sometimes I want to
    Close my eyes and trust you
    But my innervoice says
    That I'm falling, I'm falling.
    Could you be the rock
    That solves this problem ? »



Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Modern tale 姫の奥妙 ~   

Revenir en haut Aller en bas
 

Modern tale 姫の奥妙 ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Reservoir Dogs :: H O R S J E U :: ¤ JOURNAUX INTIMES ¤-